Coaching de transformation, pour transformer quoi ? !

La période est passionnante et douloureuse : elle nous invite à nous repositionner pour continuer à rester vivant, c’est à dire à jouir de la vie en nous adaptant aux changements sereinement .

Pourquoi se transformer ?

 
Force est de constater que nous ne vibrons plus, notre affectivité se dessèche insidieusement, la joie et la légèreté deviennent une denrée rare, la plupart d’entre nous sommes sur automatique pour supporter les restrictions de liberté et de contact social que nous subissons, à plus ou moins grande échelle.
 
Que se passe-t il ? nous avions pris l’habitude de nous identifier à des choses/des caractéristiques,  qui ne sont pas nous, en croyant que c’était nous. Nous avons souvent encore de fausses représentations de nous-même :
« je veux être une femme dirigeante et épanouie affectivement, je serai une personne « aimable » si j’ai un beau cadre de vie, une famille unie, une vie sociale dense ou si je réussis professionnellement…ou encore, je suis un looser, un.e homme/femme de pouvoir…»…
 
Le problème c’est que cela ne dure pas toute une vie ou que cela est impossible à saisir.
Je suis mal parti si je m’identifie à des compétences, une image physique, à des possessions, à un résultat ou un projet ou à tout autre chose extérieur à moi. Car alors, je me sens attaqué.e ou victime si on/la vie me contre-dit ou si je n’obtiens pas ce que je veux.
Notre ego a tendance à s’accaparer un état, une situation, un résultat, un idéal…mais nous sommes bien plus que cela !
 

Plus on y croit, plus on s’éloigne de qui nous sommes. Plus on se trompe sur qui nous sommes, plus nous sommes malheureux.

Quand nous ne voulons rien , il n’y a plus de place pour la plainte. La paix s’établit et il ne reste que l’action puissante qui peut se déployer.

Testez-le un court instant et vous verrez.

Le problème n’est pas le changement, c’est ce que nous en pensons.

La vie ne veut rien, elle n’a aucun but. Notre corps, le cosmos , le vivant n’ont aucun but.

Tant qu’on prétend vouloir, avoir ou être quelqu’un d’autre que nous-même, nous en sommes prisonnier et l’amour se tarit.

Nous souffrons car nous avons des problèmes avec la réalité alors que nous sommes là pour expérimenter la joie , qui est le mouvement de la vie.

Le coaching de transformation permet de se repositionner , de s’ajuster en permanence pour rester dans la vie.

On ne peut savoir ce qui est juste pour nous si on n’est pas connecté à qui nous sommes en vérité. Ce qui est juste, c’est ce qui arrive. Tout le reste vient du mental, de la pensée duelle. Ce qui nous dérange, ce n’est pas ce qui nous arrive mais notre idée sur comment cela devrait être, notre idée que cela ne devrait pas être comme cela.

Se transformer c’est apprendre à savoir pourquoi on agit

en fonction de qui nous sommes et de là où nous sommes, avec la réalité telle qu’elle est. Apprendre à s’accueillir avec bienveillance et à vivre dans la joie, la liberté et la légèreté en toute situation.

Alors nous posons des actes qui ne sont plus motivés par nos pensées égotistes pour déployer notre incroyable puissance libérée de tout enjeu produit par nos peurs existentiels et nos croyances de survie.

« La liberté ne consiste pas à choisir car nous sommes la vie. Les alternatives relèvent de la pensée » Jean Bouchard d’Orval.

Quand le regard est libre, la puissance du sens en action agit avec force à travers nous.

« Tout est expérimentation, tout le reste est information « A.Einstein.

Expérimenter, c’est vivre sans attente, aucun vouloir, sans intention de modifier ce qui est .

C’est se sentir à l’aise dans toutes les situations.

« La chenille est déjà papillon, quand elle le réalise, ses ailes poussent ».

Les évènements qui nous arrivent sont nos meilleurs guide pour être au plus près de nous-même.

C’est ce que je vous propose d’apprendre à vivre avec le coaching de transformation tel que je le conçois.

#vivant #leadership #mutation #sens

Les articles précédents