Pourquoi l’intelligence spirituelle devient- elle vitale ?

Notre monde est en train de changer radicalement, nous sommes en train de vivre un basculement sociétal extraordinaire, nous changeons de monde et c’est une très bonne nouvelle. Nous avons la chance de pouvoir créer un nouveau monde comme cela n’arrive qu’une fois tous les 550 ans en moyenne. C’est maintenant et c’est pour nous !
Je me fais l’écho de la vision de Marc Halévy (scientifique, philosophe et prospectiviste) sur les cinq ruptures qu’il faut impérativement acter pour comprendre et agir dans le changement de paradigme que nous vivons. Voici, si vous êtes curieux(se), sa webconférence exclusive du 22 juillet 20.

Les racines du leadership spirituel

Les ruptures N°3 « De nouveaux métiers collaboratifs », N°4 : « Vers une virtuosité personnelle et collective » et N°5 : « Vers un art de vivre à s’inventer » mobilisent particulièrement un nouveau type de leadership, le leadership spirituel fondé sur les lois du vivant.

Vous me voyez venir…

La 5ième rupture

J’aimerai insister sur la 5ème rupture, « Vers la vraie vie : la vie intérieure » qui souligne le passage salvateur de l’extériorité à l’intériorité. Le passage de l’avoir, du paraître et du contrôle/pouvoir vers une vie intérieure, spirituelle, qui donne sens et valeur à qui l’on est, à tout ce que l’on vit et fait. Ainsi, notre intelligence spirituelle peut se manifester et nous permettre de trouver les clefs pour une vie abondante, malgré les transformations qui s’opèrent irrésistiblement à l’échelle planétaire et économique.

N’y aurait-il pas des trésors cachés, un vivier de ressources non encore exploitées qui pourrait nous permettre d’inventer un nouvel art de vivre, avec soi-même, avec les autres et avec la Nature ?

Vous ne le lirez pas dans les médias

mais la crise actuelle est, pour beaucoup d’entre nous, une crise également spirituelle.
 
Le leader spirituel, dont nous commençons beaucoup à parler, n’est autre qu’un leader qui se connaît, qui consent à sa vulnérabilité, qui accepte les contraintes de la réalité sans la juger, sans se plaindre. Il écoute et fait confiance à ses intuitions créatrices qui se manifestent en lui et à travers lui. Il est, comme le roseau : agile dans les contraintes tout en étant capable d’encaisser les coups. Il est sorti du monde des illusions et il s’appuie sur ses mouvements intérieurs, inspirés, pour mener à bien ses projets et créer de la prospérité.
 
Naviguer dans l’incertitude et la complexité nous invite à découvrir un plan de notre être encore inconnu pour beaucoup d’entre nous.
 

Voici quelques pistes pour le cultiver et transformer notre vie personnelle et professionnelle :

  • Cette vidéo de Danièle Darmouni pour découvrir une carte du monde utile et tout terrain : « Tout est lien », « Tout évolue », « Tout est juste », « Tout est polarité », « Tout est au commencement ».
  • Une proposition de challenge de 21 jours minimum, pour se mettre à l’écoute de soi, de son essence ou sagesse intérieure :
    • Je me donne 10 mn puis au moins 20 mn de silence intérieur quotidien : je cesse de penser et je me mets à l’écoute de mes sensations, en libérant amplement mon souffle et en posant mon attention sur mes mouvements intérieurs. Après un certain temps, mon désir profond se révèle car je suis en contact avec l’énergie créatrice du vivant qui se manifeste dans tout être vivant (ceci est un rapide aperçu que j’approfondis avec mes clients).​
    • Pour faire silence, je laisse de côté mes stratégies de contrôle sur ma vie, mes proches, mes buts. Je fais taire mes commentaires, jugements, hypothèses …mon mental.
    • Dans ce silence, je consens à ce qui est. J’accueille avec bienveillance ce que je suis. Ma présence à la Présence à travers mes sensations me relie au sens de la face cachée de ma vie et me permet d’oser une réponse unique à une situation unique. Ma vie en est transformée et transforme en retour mon environnement.

Qu'est-ce qu'une vie spirituelle ?

La vie spirituelle c’est la vie normale lorsque je la vis en présence consciente. Je laisse la vie se déployer en moi et à travers moi. Mon action puise sa direction et son énergie dans cet espace d’ouverture à soi et au monde. Je peux ainsi m’appuyer sur la vraie sécurité, celle de faire corps avec mes sensations.

« La chenille est déjà papillon. Quand elle le réalise, ses ailes poussent » …

Nous traversons une période idéale pour nous réinventer et repartir sur de nouvelles bases. Le petit virus et le basculement qu’il accélère, nous y invitent fortement.

Les articles précédents